Pour réussir sa vie, un homme doit faire un enfant, écrire un livre et planter un arbre.”

 Compay  Segundo 

 

Pour faire un enfant et planter un arbre, à vous de jouer, pour écrire un livre je peux vous aider et c’est ce que je vous propose de faire. 

 

Pourquoi écrire votre biographie ?

Les raisons sont multiples, en voici quelques-unes :

 

-  Pour laisser une trace de soi.Parce que recevoir le livre de sa vie est un événement inoubliable, et de pouvoir en échange le distribuer à ses proches est d’une valeur inestimable. C’est un cadeau personnel porteur de sens pour toute la famille. Il permet à la personne qui raconte de rassembler ses pensées,  se réapproprier son histoire,  faire une halte au bord de sa vie, donner du sens à son chemin, devenir l'auteur de sa vie pour imaginer la suite de celle-ci. Il valorise son expérience de vie à ses propres yeux et se relie aux autres en témoignant aux générations suivantes,

 

- Pour rendre la parole aux aînés et entretenir le lien transgénérationnel. Autrefois, il existait la transmission orale. Les gens se rassemblaient autour du foyer. La grand-mère ou le grand-père racontait leur histoire, celle de la famille. Maintenant à l’ère où tout va tellement vite, nous n'avons plus ce temps. Or, le livre de leur vie, même si vous n'en ressentez pas l'utilité aujourd'hui, vous sera peut-être bénéfique un jour, vous permettant de retrouver vos racines et  des événements familiaux qui continuent à interagir avec votre vie présente.

 

- Pour témoigner d’une époque, d’une famille, d’une évolution, d’une expérience de vieà tout âge.

 

- Pour découvrir peut-être un sens caché, qui parfois n'apparaît qu'à la toute fin.

Par exemple, avec Marie, nous allions refermer le livre et en mode conversation je lui pose une dernière question : "Quels sont les événements qui t'ont le plus marquée ? " Elle répond du tac au tac : "Quand mon père s’est cassé la jambe et qu'il a été hospitalisé deux mois ! Parce que pour moi, cela n'était pas une situation normale. On était devenu comme des chiens fous sans collier, on avait perdu nos repères !" Cet événement, qu'elle n’avait pas évoqué auparavant, nous a ouvert à une compréhension nouvelle de sa maladie actuelle.

 Et pareil pour monsieur R. au cours de l'entretien, la question suivante lui a été posée : " Quel a été votre moteur dans la vie ? - Ma mère ! " Cette réponse a jailli de lui comme une révélation.

« Pour revoir la belle histoire sans avoir peur du temps qui passe » comme dit la chanson de Fréro Delavega  et lui donner tout son sens !

  

- Pour mieux se connaître les uns les autres :

Marie : « Je n’ai jamais pensé écrire ma biographie mais c’est bien que mes enfants me connaissent un peu mieux ! »

Jérôme : « J’ai appris des tas de choses que j'ignorais  sur ma mère."

 

Pour celui qui le lit ?

 

Parce qu’il y a des moments dans l’existence où nous nous demandons quelle est notre histoire, celle de notre famille et que parfois on se met à rechercher cela trop tard quand les acteurs qui jouaient les rôles principaux ont rendu leurs costumes de scène... alors un pan de notre histoire nous manque.